Un premier Office Public de l’Habitat formé à la gestion des risques et de ses bâtiments sur BatiFire

Bourg Habitat est l’Office Public de l’Habitat (OPH) de Grand Bourg Agglomération. Premier bailleur du bassin de vie de Bourg-en-Bresse, dans l’Ain (01), Bourg Habitat affiche la volonté de proposer un habitat performant et durable, tout en assurant l’entretien du patrimoine existant (5600 logements). C’est donc tout naturellement que ce bailleur a choisi de référencer ses bâtiments sur BatiFire, la solution qui permet de protéger des vies et le patrimoine bâti.

Quel est l’intérêt de BatiFire pour un Office Public de l’Habitat ?

30 bâtiments du bassin de vie de Bourg-en-Bresse sont désormais répertoriés sur l’application. Les sapeurs-pompiers du département de l’Ain ont donc accès à certaines données qui leur seront utiles en cas d’intervention sur l’un d’entre eux.

Pour un OPH, référencer ses bâtiments sur BatiFire répond à plusieurs objectifs :

  • faciliter l’accès et l’intervention des secours afin d’augmenter les chances d’évacuer ou de mettre en sécurité les personnes à temps, limiter les dégâts, préserver l’environnement et ainsi éviter les pertes irréversibles humaines ou matériels ;
  • initier ou consolider l’engagement de l’OPH dans le développement d’une culture de la sécurité au-delà de la stricte application de la réglementation ;
  • proposer une réponse à l’article 20 de la loi du 27 novembre 2021 dite « Matras », qui exige de simplifier l’accès des secours aux immeubles en copropriété, qu’ils relèvent du secteur privé ou du secteur public. 👉 Lire notre article à ce sujet

La formation à l’outil BatiFire 

Comment référencer ses bâtiments sur BatiFire ?

La formation BatiFire dure une demi-journée. La présentation du back office dédié aux gestionnaires de bâtiments permet de découvrir tout le potentiel de l’application et de ses fonctionnalités. Une plateforme pratique et simple d’utilisation pour les utilisateurs qui pourront facilement renseigner et mettre à jour toutes les informations utiles aux services de secours. Un guide, remis dès le référencement sur BatiFire, détaille la liste des documents et informations utiles. Procédures pour accéder au site, photos du bâtiment et implantations d’éventuels locaux à risques, listes des personnes à contacter, etc. pour permettre aux services de secours de gagner de précieuses minutes.

Bien plus qu’une formation à l’outil, une sensibilisation à la gestion des risques

Dispensée par un ancien officier sapeur-pompier, cette formation est également l’occasion de sensibiliser les gestionnaires sur les risques auxquels leurs bâtiments sont exposés. Electriques, liquides inflammables, gaz, etc. La présentation des risques s’adapte en fonction du public concerné et permet de faire un état des lieux général des bâtiments à référencer sur BatiFire. Une formation où les échanges permettent notamment de découvrir des points d’amélioration ou d’anticiper de véritables chantiers à mener sur la prévention des risques.

Entre autres, sont également évoqués les différentes phases de développement d’un incendie et de sa propagation, les principaux principes de sécurité, etc.

Enfin, cette formation est l’occasion d’aborder le sujet des plans de secours. Pour accompagner les OPH dans la production de ces plans, le formateur est en mesure de réaliser une démonstration – voire une formation – à l’utilisation d’un logiciel gratuit de création de plans. Ce dernier peut alors être facilement utilisé en interne et est évidemment conformes aux normes en vigueur.

Conclusion

Référencer ses bâtiments est donc un acte de prévention fort contre les risques potentiels en cas de sinistre. Au-delà du référencement très opérationnel du patrimoine, il s’agit-là, également, d’une véritable opportunité de mettre à jour les éléments concourant à la sécurité globale de ces bâtiments.

D’une pierre, plusieurs coups.